• Sutter Mills
  • May 31, 2018
  • CRM

Entre IA et data, le CRM opère sa mue

CDP, RCU… Les nouveaux acronymes pullulent dans la relation client. Mais le postulat de base reste toujours le même : passer d’une vision product centric à une approche client centric.

RCU, CDP et big data

Entre cette vision 360 du client et la réalité, il y a toutefois encore souvent un gouffre, avec des technologies qui ne parlent pas toujours le même langage et des bases de données parfois impossibles à réconcilier. Pour être capable de séquencer une campagne de marque au sein de différents canaux d’activation, encore faut-il réussir à connecter ces derniers à une même source de données. Pas évident pour des entreprises qui comptent souvent autant de bases de données que de business units. “Il y a en ce moment énormément d’appels d’offres pour constituer des référentiels clients uniques qui permettent d’avoir une vision unifiée et exhaustive de l’individu“, confie l’un des fondateurs de la société de conseil Sutter Mills, Olivier Mazeron.

Ce référentiel client unique (ou RCU) est le plus souvent hébergé au sein d’un autre acronyme, la CDP, pour customer data platform. Cette dernière est l’abri central de toutes les données qu’une marque détient sur ses consommateurs pour alimenter au mieux son discours multicanal, qu’il s’agisse de l’achat média ou d’autres leviers comme l’emailing, les réseaux sociaux… De quoi permettre aux marques d’activer leurs données navigationnelles en emailing, là où la DMP est, elle, essentiellement connectée au média. Lire cet article en entier

Related content
  • Sutter Mills - Artificial Intelligence

    PRESS ROOM SUTTER MILLS CORE SAS

  • Sutter Mills - Artificial Intelligence

    PRESS ROOM SUTTER MILLS GROUP SAS

  • Sutter Mills - Artificial Intelligence

    L’impact du RGPD dans votre stratégie data